Chronique d’une passion

Un tailleur indien a été capturé dans les eaux de crue de la mousson à Porbandar…  J’ai passé les journées à errer dans l’eau jusqu’à la taille.
Un après-midi j’ai repéré cet homme marchant au milieu de la rue avec la machine à coudre sur son épaule.
Il était tailleur et la machine à coudre représentait son gagne-pain. Malheureusement, la machine a été ruinée, mais quand l’image apparaît sur la couverture du magazine National Geographic, le fabricant de la machine lui en a envoyé une nouvelle.

 

Inde © Steve McCurry

Mon penchant pour la couture s’est déclaré dès mon plus jeune âge : je copiais pour ma jolie mère des modèles de couturiers, utilisant des coupons de soie que lui envoyait mon grand-père…

Mon arrière-grand-père, soyeux Lyonnais avait fondé en 1920 la maison Ducharne,  au moment où selon ses écrits : « Ce fut Chanel qui révolutionna la mode en la rendant populaire. On peut dire qu’avec elle, la grande Couture descendit dans la rue. Elle le proclamait d’ailleurs, réclamait la copie pour que toutes les femmes en France, fussent bien habillées. »

Je me suis longtemps interrogée sur cette profonde attirance jusqu’à apprendre que la propre mère de mon arrière-grand-père, avait un atelier de couture et habillait les lyonnaises élégantes…

Le jour de mes 16 ans tant attendus, je vidai mon compte épargne pour m’acheter ma première Singer! Je cousais bien souvent toute la nuit pour arborer mes réalisations le lendemain et cette appétence m’a valu quelques points supplémentaires lorsque j’ai passé mon Baccalauréat, à une époque où les jeunes filles ne s’intéressaient plus à la couture depuis longtemps!

Cette passion ne m’a jamais quittée et j’ai la chance de pouvoir m’y adonner aujourd’hui à loisir, c’est ainsi que je vous livre ici quelques réalisations qui jalonnent mon parcours…

Marie-Caroline

 

Cet article a été publié dans A propos.

Robes sur mesure et week-ends en Provence

Je vous propose ici de concevoir ensemble votre robe de mariée, soirée ou cocktail, dans un état d’esprit d’écoute et de partage, tout en profitant de notre environnement exceptionnel.

Seront offerts dans la prestation, selon le modèle, 2 et 4 week-ends pour deux personnes en chambres d’hôtes dans notre maison, une ancienne magnanerie du 17ème siècle située dans le Gard.

Ces séjours vont nous permettre d’adapter dans un esprit haute couture, un modèle unique et totalement en accord avec votre personnalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors du premier week-end, nous ferons connaissance dans une atmosphère conviviale et nous finaliserons ensemble le choix de votre modèle et des tissus.
Si vous n’avez pas d’idée précise, je saurai vous conseiller avec de la documentation, en fonction de votre style et de vos aspirations.

Exemple pour une robe de mariée :

Premier week-end :
Élaboration du modèle
Choix des tissus
Prise des mesures
Mise en place du calendrier

Deuxième  week-end :
Premier essayage et ajustement de la robe

Troisième  week-end :
Deuxième essayage et retouches

Quatrième week-end :
Finalisation et livraison du modèle

La complicité établie grâce à ces différents séjours de détente vous permettra également entre deux balades, de vivre l’évolution de votre modèle en direct !

Pour tout devis, n’hésitez pas à me consulter.

(plus d’informations sur l’hébergement)

 

Robe Jonquille pour un éclat de rire

Robe estivale en percale de coton jaune safran agrémenté d’impressions au parfum provençal.

La jupe froncée à la taille est montée sur un haut à encolure ronde, et les emmanchures américaines dégagent les épaules.

Le nœud pour les cheveux est un accessoire malléable qui peut aussi se porter en bracelet!

Robe réversible en jean et liberty pour bébé

Robe de bébé en jean et liberty

Cette robe en taille 6 mois est entièrement réversible : un côté en jean, et l’autre en liberty lui confèrent deux styles différents selon l’envie.

Les liens aux épaules permettent de l’agrandir passé 6 mois et le bloomer assorti en liberty, de camoufler la couche!

Robe de cocktail en mousseline et satin de soie rouge

 

 

Essayage

 

Cette robe de cocktail dans un esprit haute couture, a été réalisée pour un mariage dont la jeune femme était témoin.

Inspirée des “années 50”, elle est en mousseline de soie rouge vermillon. Le fond est en satin également de soie et le bustier est entièrement drapé “sur” la cliente.